Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Refinery29
    0 0

    Vous vous souvenez de cette scène dans Friends où Monica simule l'orgasme devant Chandler pour l'éduquer sur les zones érogènes des femmes ? Si d'après elle, les femmes auraient 7 zones érogènes, les scientifiques pensent que ce chiffre dépasserait les douzes. « Une zone érogène correspond à une partie du corps très sensible aux stimulations » nous dit le docteur Claudia Six, sexologue clinicienne et coach en relations amoureuses.

    Ce qu'il faut garder en tête : toute le monde n'est pas réactif aux mêmes zones ni au mêmes stimulation. Certaines femmes par exemple n'apprécient pas forcément d'être stimulées directement sur le clitoris et préfèreront être caressées à côté. Quoiqu'il en soit, vous auriez tort de négliger ces zones sensibles. Explications.

    Lèvres



    La peau des lèvres est extrêmement sensible, ce qui explique qu'embrasser est si agréable. Pourquoi ne pas mordiller ou toucher les lèvres de votre partenaire du doigt, histoire de décupler les sensations ?Illustrated by Lily Fulop

    Le cou



    « Moi à mon bisounours, je lui fais des bisous, des bisous des bisous et encore des bisous... des bisous partout, sur le nez, dans le couuuu . » Comme le dit la chanson, le cou est également une zone très sensible aux baisers et caresses, surtout chez les femmes.Illustrated by Lily Fulop

    Oreilles



    Beaucoup de personnes apprécient qu'on stimule leurs lobes d'oreille. Que ce soit pour un bisous, un succion ou quelques mordillages, vous ferez encore plus d'effet si vous lui susurez quelque chose à l'oreille.Illustrated by Lily Fulop

    Tétons



    Apparemment, certaines personnes ont les tétons tellement sensibles qu'ils peuvent même atteindre l'orgasme rien qu'en étant stimulés à ce niveau-là. En plus des baisers, caresses, pincements et mordillements, vous pouvez vous aventurer à tester les pinces à seins.Illustrated by Lily Fulop

    L'intérieur des cuisses



    Sur l'autoroute du sexe oral, les bisous et caresses aux cuisses sont presque un arrêt obligatoire.Illustrated by Lily Fulop

    L'arrière des genoux



    Curieusement, l'arrière des genoux font partie de ces zones très érogènes pour une partie de la population. Allez-y doucement car ce peut être aussi une zone très chatouilleuse.Illustrated by Lily Fulop

    Orteils



    A l'instar de Rachel dans Friends, les orteils peuvent être extrêmement sensibles aux massages et bisous. Certaines femmes apprécient également énormément les caresses dans le creux de la voûte plantaire, tandis que le fétichisme des pieds concerne majoritairement les hommes.Illustrated by Lily Fulop

    Les fesses



    Certains aiment qu'on attrapent leurs fesses au beau milieu de l'acte, ou qu'on leur donne une bonne fessée. Ou les deux.Illustrated by Lily Fulop

    Le clito



    Ça peut paraître évident pour certains, mais beaucoup continuent encore d'ignorer royalement le clitoris des femmes – on ne dira pas qui.Illustrated by Lily Fulop

    Le vagin



    C'est à l'entrée du vagin, au niveau du point A et G que le vagin est le plus sensible. Il fallait le savoir.Illustrated by Lily Fulop

    Penis



    Avec les mains, avec les pieds, avec la bouche... tous les moyens sont faciles bons pour faire jouïr un homme.Illustrated by Lily Fulop

    Les testicules et le scrotum



    Trop souvent oubliées, les testicules sont souvent une zone très érogène. À vérifier la prochaine fois que vous vous rapprochez de près. Attention aux gestes brusques.Illustrated by Lily Fulop

    L'anus



    Anulingus, doigtage, sexe anal ou encore plug anal : le choix est illimitée pour tous celles et ceux qui sont fixé·e·s sur la chose.Illustrated by Lily Fulop

    Pubic mound

    Illustrated by Lily Fulop

    Prostate

    Illustrated by Lily Fulop

    Like what you see? How about some more R29 goodness, right here?

    Sexe oral : et s'il suffisait de demander ?

    Pourquoi votre âge impacte votre vie sexuelle

    Les positions de yoga pour atteindre l'orgasme


    0 0

    Grâce au succès que connait la fashion week de Copenhague, et des influenceur·euse·s danois·ses qui ont su mener leur style décontracté à nos flux Instagram, les bottes à semelles épaisses et les robes midi faciles à porter sont devenus comme un uniforme adapté en toute occasion. Un uniforme de bureau décontracté ? Check. Un repas du dimanche entre amis ou en famille ? Check. Un détour au supermarché, pour aller boire un verre avec des copains, s'habiller confortablement pour prendre l'avion ? Check check et re-check.

    Pendant longtemps, ce duo de choc est resté inégalé : pourquoi porter quelque chose de moins pratique qu'une très cool robe ample, et des baskets confortables au point de nous faire bouder nos talons ?

    Peut-être que c'est le fait de voir Margot Robbie dans le rôle de Sharon Tate dans Once upon a time in Hollywood, mais on a remballé nos baskets et nos robes midi fluides et fait place à un duo beaucoup plus osé. On vous présente le duo phare de l'automne, tout droit venu des années 60 : la mini jupe et la bottines à talons.

    Pas besoin d'être un·e expert·e des Sixties pour s'inspirer de ce style, il suffit de garder à l'esprit la règle de base : la jupe tombe juste au-dessus du genou, et la botte autour de la cheville. Rien ne vous empêche d'ajouter des collants quand il fait froid, mais n'ayez pas peur de jouer des mélanges et des combinaisons — une botte à effet croco par ici ici, une jupe verni par là.

    Cliquez ici pour découvrir nos combinaisons préférées cette saison.

    Mi-60s, mi-bourgeoise, le pied de poule se refait une jeunesse. Le vert pomme et le blanc glacé sont une autre combinaison de couleurs que nous explorons cette saison.

    Gucci Mini-jupe à motif pied-de-poule, 980 €, disponible sur FarfetchMango Top froncé brodé, 19,99 €, disponible sur MangoCharles & Keith Bottines à oeillet en veau, 73 €, disponibles sur Charles & KeithShrimps Serre tête à ornements façon perles Antonia, 175 €, disponible sur MatchesFashion.com
    La collection mailles de HADES a de quoi faire rêver les fans de musique. Porté avec à cette mini jupe d'Alexachung, qui pourrait tout aussi bien sortir tout droit d'une boutique vintage, on obtient la combinaison monochrome parfaite.

    Hades Pull noir & blanc Joy Division, 256 € (220 £), disponible sur HadesAlexa Chung Jupe en PVC à appliqué cœur, 175 €, disponible sur Matches FashionKurt Geiger Bottines blanches Selma, 208 € (179 £) , disponibles sur Kurt Geigerestée lalonde Boucles d'oreilles en plaqué or 18ct, 67 €, disponibles sur Daisy London.
    On ne peut s'empêcher de baver devant cette minijupe patchwork Ganni : il suffit d'ajouter quelques accents de chez Miista et Mango pour les accessoires, et une superbe blouse de la marque britannique Rixo, et vous voilà paré·e pour l'automne !

    Rixo London Chemisier Diara Orange Micro Garden Stripe, 180 € (155.00 £), disponible sur Rixo LondonGanni Jupe Portefeuille En Cuir Patchwork, 389 €, disponible sur MatchesFashion.comMiista Bottines citrine serpent Carlota, 315 €, disponibles sur MiistaMango Sac baguette, 29,99 €, disponible sur Mango.
    La minijupe à carreau est le classique par excellence. De Dangereuse alliance à Clueless, Le Kilt est la marque par excellence dans laquelle investir. Restez simple en le mariant avec un tee-shirt blanc et des bottes vernies à se damner.

    Le Kilt Jupe courte à carreaux, 554,78 € (477 £) , disponible sur FarfetchMiss Selfridge T-Shirt, à manches courtes, 16 €, disponible sur Miss SelfridgeTopshop Bottes En Cuir Harley, 125 €, disponible sur TopshopZara sac bandoulière matelessé à clous, 19,99 €, disponible sur Zara.
    La tendance peau de serpent n'est pas prête de disparaitre. Pour appuyer l'effet 70s, il suffit de la porter avec un col roulé noir et des bottes de style cow-boy.

    H&M Top col roulé court, 7,99 €, disponible sur H&Maeydē Bottines Kate, 426 €, disponible sur Far FetchTopshop Jupe Verte Serpent Avec Fermeture Zippée Et Boucle, 46 €, disponible sur TopshopÉliou Boucles d'oreilles en plaqué or et perles Kavala, 159,05 €, disponible sur Net-A-Porter.
    Woodstock called! How dreamy is this embroidered blouse? Brown accessories soften this '60s look and reinvent your failsafe denim mini.

    Like what you see? How about some more R29 goodness, right here?

    Les tendances qui mettent de bonne humeur l'hiver

    Investir dans un sac à main vintage

    Fashion Week de Bogota : les plus beaux looks


    0 0

    Certaines l'avouent plus facilement que d'autres, mais on a toutes un faible pour les comédies romantiques. Que ce soit pour nous remettre d’une gueule de bois en douceur ou nous mettre du baume au coeur, nous souvenir que l’amour n’est pas mort, qu'on passe la soirée en amoureux.se ou seul.e, les comédies romantiques sont la solution à nombreux de nos problèmes. Heureusement pour nous, ce n'est pas ce qui manque dans le monde du divertissement en ce moment.

    Ce genre a connu un boom cette année, et Netflix a clairement pavé le chemin. À tous les garçons que j’ai aimés a dynamité le genre, et les films qui ont suivi ne nous ont pas laissés sur notre faim. Avec toujours plus d’originaux Netflix à l’horizon, on s’est dit qu’il était temps de faire un classement.

    Les romcoms, ce n’est pas ce qui manque, mais comment faire le tri ? Comment se faire une idée de celles qui valent le détour, celles qui sauront vous faire rire et qui présentent une image crédible du couple ? On a essayé de répondre à ces questions en élaborant un classement (plus ou moins) officiel de meilleures comédies romantiques disponibles sur le site de streaming. Classées de la pire à la meilleure, cliquez pour découvrir le film qui arrive en tête de liste — du moins pour l’instant.

    Sierra Burgess est une perdante

    Acteurs : Shannon Purser, Noah Centineo, Kristine Froseth

    Intrigue : Sierra Burgess n'est pas exactement ce qu'on pourrait appeler une fille populaire. C'est pourtant quelqu'un de bien, et elle a un crush sur un garçon d'une école voisine. Le seul problème, c'est que le garçon en question ne « joue pas dans la même cour ». Les deux jeunes gens commencent à discuter par messages interposés, suite à un malentendu (un cas d'école de catfishing si vous voulez notre avis) et ils finissent par tomber amoureux. Tout tourne autour du fait de savoir si Sierra va finir par avouer qui elle est vraiment.

    Est-ce que le film est drôle ? Le film se veut drôle, mais ça ne marche pas trop.

    Est-ce que c'est romantique ? Le film regorge de moments mignons qui vous feront sourire même si vous n'en avez pas envie.
    A Christmas Prince

    Acteurs : Rose McIver, Ben Lamb, Tom Knight, Sarah Douglas

    Intrigue : A young journalist called Amber is sent abroad to the fictional nation of Aldovia to write a story about a prince who is due to become king. He's got a reputation for being a bit of a fuckboy but when they eventually meet – Amber somehow manages to sneak around the palace and when discovered, pretends to be the new tutor to the young princess – she discovers that he's not as bad as he comes across in the press. So they fall in love.

    Is it actually funny? Not intentionally, but if you take a step back to enjoy the ridiculousness of the entire story you'll find yourself laughing along.

    Is it actually romantic? If you consider a small town girl's life being made by marrying into royalty, then yes. Setting the story over Christmas is the real clincher, though.
    Petits coups montés

    Acteurs : Zoey Deutch, Glen Powell, Lucy Liu, Taye Diggs

    Intrigue : deux assistants de boss new-yorkais.. hmm exigeants, luttent pour garder la tête hors de l'eau. Ils se rencontrent, réalisent qu'ils mènent la même bataille et décident de s'allier pour que leurs patrons les lâchent un peu. La solution ? Ils font en sorte que leurs boss se rencontrent en espérant qu'ils tombent amoureux et que ça suffira pour les rendre meilleurs. Bien évidemment, en jouant les entremetteurs avec leurs patrons respectifs, une histoire d'amour nait entre les deux assistants.

    Est-ce que le film est drôle ? Ça peut parfois sembler forcé, mais si vous aimez les gags prévisibles, alors oui.

    Est-ce que c'est romantique ? Pas vraiment, non. C'est la formule classique un gars rencontre une fille, mais c'est un peu tiré par les cheveux.
    The Kissing Booth

    Acteurs : Joey King, Jacob Elordi, Joel Courtney, Molly Ringwald

    Intrigue : Elle et Lui sont meilleurs amis. Le grand frère de Lui est très attirant, mais intouchable (ils ont fait un pact). Par l'intermédiaire d'une collecte de fonds improbable (une cabine à baisers), Elle et le grand frère de Lui passent du temps ensemble et leur relation prend un tournant romantique —  même s'ils ne « devraient pas ».

    Est-ce que le film est drôle ? Pas vraiment, mais l'humour est prévisible.

    Est-ce que c'est romantique ? C'est supposé l'être. On retrouve tous les ingrédients de la comédie romantique pour ados, mais le côté glauque de la cabine à baisers tue un peu à la romance.
    Quelqu'un de bien

    Acteurs : Gina Rodriguez, Lakeith Stanfield, Brittany Snow, DeWanda Wise, Rosario Dawson

    Intrigue : Jenny a un super job et un super petit ami. Mais lorsqu'elle décroche une super promotion à l'autre bout du pays, son copain décide de rompre. Ce qui va l'entrainer dans une spirale de bringue et de sanglots. Ses meilleures copines acceptent de sortir avec elle pour l'aider à se changer les idées, et doucement mais sûrement, elle commence a oublier son ex. Enfin en quelque sorte.

    Est-ce que le film est drôle ? Oui, mais moins que ce à quoi on s'attendait. En revanche DeWanda, Gina et Brittany sont un trio de copines hors pair.

    Est-ce que c'est romantique ? D'une certaine façon, mais ce n'est pas le but. Avec ce film, Netflix réussi très bien à dépeindre la rupture, et la manière dont l'amitié a su remplacer la place de l'amour dans la tête de Jenny.
    Always Be My Maybe

    Acteurs : Ali Wong, Randall Park, Keanu Reeves

    Intrigue : Deux amis d'enfance s'éloignent et se perdent de vue pendant plus de 15 ans, mais finissent par se recroiser “par hasard” à l'âge adulte. Et même s'il reste une étincelle entre les deux, leur vie a pris un tournant très différent et ils ne se seraient probablement jamais recroisés si Cupidon n'avait pas mis son grain de sel. C'est un peu la dynamique amour ou amitié qu'on connait bien, mais avec la fantastique Ali Wong dans le premier rôle.

    Est-ce que le film est drôle ? Ce n'est pas drôle au point d'exploser de rire, mais il y a de quoi vous faire sourire. Merci Keanu Reeves.

    Est-ce que c'est romantique ? Si un amour de jeunesse qui évolue en une relation amoureuse c'est votre truc, alors oui.
    The Perfect Date

    Acteurs : Noah Centineo, Laura Marano, Camila Mendes

    Intrigue : Le très beau et très humble Brooks Rattigan rêve d'aller à Yale, mais il n'en a pas les moyens. Lorsque Brook entend quelqu'un se plaindre de devoir amener sa cousine à une fête, il propose de l'accompagner, moyennant rémunération. Cela se transforme rapidement en un business florissant et on peut louer les services de Brook qui prétendra être votre petit ami le temps d'un événement. La fille qui lui a tapé dans l'oeil est une fille populaire et la fille qui craque sur lui (et qui lui a donné l'idée du business) n'est pas exactement sur son radar. Du moins, pas au début...

    Est-ce que le film est drôle ? Vous rirez un peu, oui.

    Est-ce que c'est romantique ? Oui, mais principalement parce que Noah Centineo est le petit copain dont on rêve toutes depuis l'enfance.
    À tous les garçons que j'ai aimés

    Acteurs : Lana Condor, Noah Centineo

    Intrigue : Lara Jean a écrit des lettre d'amour à tous les garçons pour qui elle a craqué. Ces lettres, elle les a écrites pour elle et elle seule. Elle les gardait dans une boite dans sa chambre, mais on ne sait trop comment, ces lettres ont été envoyées aux garçons à qui elles étaient destinées. Panique s'en suit, mais l'un des destinataires — le très populaire joueur de lacrosse — a un plan pour aider Lara à se sortir de cet incident. Ce plan consiste à prétendre qu'ils sont en couple, puis ils réalisent qu'ils ont des sentiments l'un pour l'autre.

    Est-ce que le film est drôle ? Oui, mais de la plus adorable des façons.

    Est-ce que c'est romantique ? Complètement. Ce film renverse complètement le concept de comédie romantique pour ados.

    Like what you see? How about some more R29 goodness, right here?

    Every Song From <em>Someone Great</em>'s Soundtrack

    Quelles séries binger en 2019 ?

    Idées de soirées romantiques à la maison


    0 0

    Levez la main si vous vous reconnaissez dans une ou plus de ces situations : appeler sa maitresse « maman » à l’école primaire, péter pendant le cours de yoga, liker la photo d’un ex sur Instagram, publiée il y a 53 semaines, faire coucou à quelqu’un qui ne s’adressait manifestement pas à vous. On a tou·te·s déjà fait l’expérience de grands moments de solitude, avec l’envie de se cacher au fond d’un trou. Pour certain·e·s, c’est bien plus souvent que pour d’autres, mais il y a aussi les personnes qui ont simplement l’impression que ça n’arrive qu’à eux.

    « Le terme de malaise est assez subjectif, mais d’une manière générale, il s’agit tout simplement de dévier légèrement de ce qui est attendu lors d’interactions sociales, » explique Ty Tashiro, psychologue et auteur du livre AWKWARD : The Science of Why We’re Socially Awkward and Why That’s Awesome. Bien que ces moments de solitude ne cachent généralement aucune intention malveillante, nous avons tendance à avoir une forte réaction psychologique à ce type d’écarts, explique-t-il.

    Faire preuve de maladresse sociale n’est pas la même chose que souffrir de phobie sociale, même si ces deux phénomènes sont très similaires. L’un des symptômes au cœur de phobie sociale est la peur du jugement, explique Debra Kissen, directrice clinique de Light on Anxiety, un centre de traitement de la thérapie cognitivo-comportementale. Les personnes touchées évitent parfois les situations sociales afin de s’épargner tout jugement, ou par simple peur de faire un faux pas, ajoute-t-elle. En revanche, une personne socialement maladroite a tendance à ne pas remarquer les signaux et indicateurs sociaux, bien qu’ils semblent évidents aux autres, nous dit Dr Tashiro.

    En tant qu’humains, il est normal de vouloir être compris et d’appartenir à une communauté, dans ce cas, avoir conscience de ce qui est maladroit peut être une bonne chose. « Notre cerveau est censé être sensible à cette maladresse, car cela nous aide à ne pas adopter de comportements qui pourraient nous être préjudiciables, » explique Dr Kissen. « Mais la sensibilité de certaines personnes est extrême. » Le Dr Kissen recommande aux personnes qui ont l’impression d’être constamment sur le point de faire preuve de maladresse d’essayer de se détendre. « Cela permettrait à ces personnes de profiter un peu plus au quotidien, et oui, il est possible qu’elles fassent une mauvaise blague de temps à autre, » dit-elle. « Mais on s’en fiche ! » Ce conseil s’applique aux personnes qui se sentent mal à l’aise dans des situations sociales.

    Si vous n’arrivez pas à lâcher prise, ou si vous n’êtes pas sure de ce qui compte comme maladresse, il existes certains signes à observer :

    Vous avez du mal à interpréter les situations sociales

    Les personnes socialement maladroites peuvent manquer de compétences sociales, et ont parfois du mal à déchiffrer les signaux, ou savoir comment se comporter lorsqu’elles sont confrontées à ces situations, explique Dr Tashiro. « Elles ont également des difficultés à exécuter les compétences sociales, même lorsqu’elles les connaissent. » Par exemple, vous entrez dans un café et foncez vers la caisse, sans vous rendre compte qu’il y a une queue, ou encore vous oublier de vous présenter à l’hôte en arrivant à une fête. « Certaines de ces actions peuvent être interprétées comme impolies, malintentionnées, ou simplement froides, alors qu’en réalité, ce n’est souvent pas l’intention, » explique-t-il. « Ces personnes n’ont simplement pas fait preuve du tact attendu. »

    Vous avez du mal à communiquer avec les autres

    « Pour les personnes socialement maladroites, se lancer dans des interactions sociales est comparable à parler une langue étrangère, » explique le Dr Tashiro. Elles ont du mal à comprendre les messages que l’on essaye de leur faire passer, ou même lire les signaux dans l’intonation et les inflexions de la voix. « On peut donc facilement comprendre comment certaines personnes socialement maladroites peuvent mal interpréter certains types de communications, » ajoute-t-il. Les signaux de communication qui peuvent sembler intuitifs pour les personnes à l’aise dans les situations sociales (comme par exemple abréger une histoire quand on remarque que son interlocuteur perd l’intérêt) peuvent nécessiter une certaine pratique pour les personnes socialement maladroites. Dr Kissen raconte qu’elle pratique avec ses patients un exercice de pauses longues, afin de les habituer au malaise.

    Vous avez tendance à vous accrocher à un sujet, presque jusqu’à l’obsession

    En général, lorsqu’une personne socialement maladroite aime quelque chose, elle ne le fait pas à moitié, et ça joue parfois contre elles, explique le Dr Tashiro. Bien qu’il soit positif d’avoir des passions et des centres d’intérêt, cela peut rendre les situations sociales encore plus compliquées. Par exemple, discuter d’un sujet alors que tout le monde est passé à autre chose, ou avoir des difficultés à remarquer que vos interlocuteurs ne répondent pas avec le même niveau d’enthousiasme.

    Fondamentalement, la maladresse sociale n’est pas une tare et peut même être un trait positif dans certaines situations. Mais si vous avez l’impression que ces moments vous handicapent au quotidien, et que vous êtes déterminé·e à l’idée d’améliorer vos compétences, cela vaut le coup de s’entrainer. Dr Tashiro raconte qu’il était un enfant extrêmement gauche, mais par la pratique délibérée, ces situations sont devenus plus tolérables. Autre conseil : trouver un modèle que vous respectez et que vous voudriez imiter dans ces situations. « Au début, vous aurez peut-être l’impression d’être un imposteur, mais comme pour l’apprentissage d’une langue étrangère, vous deviendrez plus à l’aise avec le temps. »

    Like what you see? How about some more R29 goodness, right here?

    Quand l'anxiété sociale empiète sur votre carrière

    Et si vous souffriez d'hyper-vigilance ?

    Conséquences financières des TCA : elles racontent


    0 0

    Quels sont les signes astrologiques qui s'entendent le mieux ?

    Quand l'univers du dating et de l'astrologie se rencontrent, c'est pour parler de comptabilité des signes. Certes, tout reste à prendre avec des pincettes. Si vous êtes mariée depuis 10 ans avec un Scorpion et êtes très heureuse avec, pas la peine de flipper si on vous dit qu'en vérité, vos deux signes n'étaient pas faits pour s'entendre...

    Ça ne veut pas dire pour autant qu'on ne peut pas former d'opinions sur les autres signes. En fait, il y a même pas mal de personnes qui sont d'accord pour dire qu'elles ne s'entendent simplement pas avec un Lion, un Gémeau ou un Verseau. Pour cet article, on a demandé à nos lecteurs de nous partager des signes qu'ils aiment ou détestent le plus, et pourquoi.

    Retrouvez donc 9 témoignages bien trempés sur les signes les plus agréables et les plus agaçants du Zodiaque. On attend vos commentaires !

    Nom : Tara
    Signe : Vierge

    Le plus compatible avec : C'est avec les Vierges que je suis le plus compatible, surtout les femmes. Enfin, parfois ça fait un peu trop de Vierges dans les parages. Je suis moi-même une Vierge, avec le Taureau en signe lunaire. Ma mère est Taureau, et la plupart de mes meilleurs amis sont ou Taureau et Vierge. J'ai remarqué que je m'entendais bien avec les signes de terre en général.

    Le moins compatible avec : Les Gémeaux, sans hésiter. Je n'ai jamais eu de bonnes expériences avec eux, donc je m'en éloigne. J'avais une colloc Gémeau, et honnêtement on ne pouvait pas faire plus lunatique. Un coup elle était hyper contente, un coup elle tirait la tronche pendant des heures sans décrocher un mot. Le côté double-jeu des Gémeaux me fait peur, franchement.
    Nom: Christine
    Signe : Capricorne

    Très compatible avec : Les Lions – je ne sais pas exactement pourquoi mais je sais que je m'entends bien avec eux, peut-être pas que Lion est mon signe lunaire. Les lions aiment attirer l'attention et faire la fête, donc pour moi ils sont faciles à vivre. Ils ont aussi beaucoup d'humour et se donnent beaucoup pour leurs amis. Les Vierges aussi - ils ont l'air durs/stoïques en apparence, mais ils sont tendres à l'intérieur. Je me reconnais bien en eux et on voit les choses de la même manière quand il s'agit d'amitié.

    Moins compatible avec : Les Balances et les Verseaux. Les Balances sont trop indécis et occupés à faire en sorte que tout le monde les aime, tandis que moi je suis du genre très déterminée et je crois dur comme fer en mes opinions. Les Verseaux ont un problème d'empathie selon moi, et puis ils sont aussi rarement là pour les autres parce qu'ils sont trop préoccupés par leurs propres émotions. Ils sont intelligents par contre je trouve, donc ça m'arrive de les trouver marrants. J'ai du mal avec les Sagittaires aussi, parce qu'ils vont dans tous les sens et sont toujours préoccupés par leurs petites affaires. J'ai du mal à les suivre dans leurs petits caprices quotidiens.
    Name: Pauline
    Sign: Bélier

    Très compatible avec : Je suis Bélier et (très) fière de l'être. Je trouve que je suis très compatible avec les Poissons, qui sont un peu mon contraire. Ça m'arrive d'être très chiante, et je trouve que les Poissons savent me gérer. J'ai toujours eu beaucoup d'alchimie avec les Poissons en tous cas.

    Moins compatible avec : Probablement un autre signe de feu, les Lions. Quand les Béliers ont tendance à toujours dire ce qu'ils pensent, je trouve que les Lions sont faux-cul. C'est des cons qui ne s'assument pas, soit le pire type de cons. Je suis désolée mais ça ne marche pas. Désolée si vous êtes Lion !
    Name: Jérôme
    Sign: Cancer

    Très compatible avec : Les Taureaux. Comme on dit, on est souvent compatibles avec les signes qui se trouvent deux signes avant (ou après) le vôtre dans le calendrier. La relation entre Taureaux et Cancer repose sur l'harmonie. La lucidité du Taureau permet au Cancer, plus émotif, de trouver une forme de quiétude.

    Moins compatible avec : Les Béliers en général. Tous les signes de feu en général. En tant que signe d'eau, je suis l'opposée d'un signe de feu. Nous les Cancers, on est plutôt introvertis et en retrait, tandis que les signes de feu représentent tout ce qu'on est pas.
    Nom : Jessica
    Signe : Lion

    Très compatible avec : Léo, Béliers, Sagittaires. Je suis un Lion et je trouve qu'on s'entend bien avec les autres signes de feu. J'ai eu trois grandes histoires dans ma vie, un était Sagittaire, l'autre Bélier et mon copain actuel est un Lion lui aussi. C'est aussi celui avec lequel je suis restée le plus longtemps à l'heure actuelle. Je pense que ça marche bien parce qu'on est similaires. Ouverts, drôles et passionnés, mais pas trop émotifs.

    Moins compatible avec : Je sais pas trop. Peut-être les signes qui sont plus émotifs.
    Name: Danielle
    Sign: Gémeaux

    Très compatible avec : Je m'entends bien avec les Sagittaires, qui sont mon exact opposé dans le Zodiaque. Ils sont un peu prétentieux et lunatiques si les choses ne vont pas comme ils veulent mais je les trouve très affectueux. Ça leur arrive par contre d'exiger des choses de vous sans qu'il y ait de réciprocité. En terme de relations amoureuses, je ne suis pas très sûre. J'ai déjà été avec un Gémeau et un Verseau, mais en ce moment je suis avec un Scorpion. Chaque signe a ses qualités et ses défauts. J'aime tous les signes, franchement.

    Moins compatible avec : Je ne suis pas sûre d'être très compatible avec les signes d'eau, comme les Scorpions et les Poissons. Ils sont trop émotifs et réalistes pour moi. Bon, mon copain actuel est Scorpion donc espérons que ça aille. Après, j'ai un ascendant Cancer, donc peut-être que c'est ce qui fait que ça marche.
    Name: Coralie
    Sign: Scorpion

    Très compatible avec : Je ne sais pas pourquoi mais j'adore les Gémeaux. Mon copain actuel est Gémeaux, et mon ex aussi. J'aime cette sorte dualité chez eux, ça permet de pimenter un peu les choses.

    Moins compatible avec : J'ai tendance à flipper quand j'entends que quelqu'un d'autre est Scorpion, comme moi, car je suis insupportable. Mais je suis aussi Balance avec mon ascendant, donc je ne suis pas vraiment la pire je me dis.
    Nom : Rebecca
    Signe : Poisson

    Très compatible avec : Cancer ! C'est un signe d'eau comme ma soeur, qui est aussi ma meilleure amie. Ils ont du genre discrets, réflectifs et très créatifs. Comme je suis Poissons, ça me va parfaitement.

    Moins compatible avec : Probablement les Gémeaux. Parce que ma mère est Gémeaux. Et c'est compliqué.
    Nom : Samy
    Signe : Capricorne

    Très compatible avec : D'après mon expérience, les Cancers font de très bons amis et amoureux. En tant que Capricorne, j'ai besoin d'un partenaire qui soit connecté à ses sentiments, sans pour autant tomber dans le tragique tout le temps. Je trouve que les Cancers arrivent à trouver un équilibre entre le fait d'être émotionnellement disponible et être détendu à la fois. C'est hyper important pour un Capricorne, sachant qu'on a du mal à se détendre.

    Moins compatible avec : Verseau. Sans hésitation. On dirait qu'on leur a toujours dit qu'ils étaient spéciaux. C'est quelque chose qu'un Capricorne ne peut pas comprendre, nous qui sommes souvent dans l'abnégation.

    Like what you see? How about some more R29 goodness, right here?

    Astro : ce que vous apprend votre mot clé

    Vos habitudes financières signe par signe

    Astro : gérer la rupture selon votre signe


    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Avant, quand on voulait les ongles longs, on se faisait poser des ongles en acryliques. On allait chez la première esthéticienne du coin et repartait une heure plus tard avec de faux ongles collés à la glue. Aujourd’hui, la quantité d’options qui s’offre aux femmes s’est considérablement élargie : faux ongles à poser soi-même, colle en poudre et surtout… les ongles en gel.

    Si la technique n’est pas nouvelle en soi – et le vernis en gel très populaire – la pose de faux ongles en gel reste peu connue. Refinery29 a donc mené l’enquête pour vous. Que sont les ongles en gel et quelle différence avec les ongles en acrylique ? Rencontre avec la manucure de star Gina Edwards, qui vous dit tout ce qu’il faut savoir sur les avantages et les inconvénients de cette technique de modelage.

    Qu’est-ce que les faux ongles en gel ?

    Bien que similaires, faux ongles en gel et ongles en acryliques ne sont pas identiques. « L’acrylique requiert une pose en deux temps qui implique d’utiliser des produits à la fois liquides et en poudre. Les ongles en gel nécessitent l’utilisation d’un gel relativement épais (voire du gel « solide »), ainsi qu’une lampe UV. » nous dit Edwards. « Le résultat est plus ou moins équivalent. »

    Plus résistant que son confrère, le gel solide est aussi plus largement utilisé par les salons d’esthétisme, mais prend aussi plus de temps à être enlevé. Le gel épais est préféré par celles qui ont des ongles naturels en bon état, et souhaitent simplement les durcir pour éviter la casse. « Il crée une sorte de couche protectrice, sans être aussi dur que le gel solide. » Ce dernier en revanche aura tendance à mieux résister aux chocs et durer plus longtemps.

    Comment pose-t-on les ongles en gel ?

    Si vous souhaitez des ongles plus longs, la pose de gel sera précédée par l’application d’une capsule, comme pour les ongles en acrylique donc. « La plupart du temps, on va utiliser une colle pour faire bien adhérer la capsule à l’ongle avant de recouvrir de gel solide ou gel épais et passer sous la lampe UV. » Ensuite, la séance se poursuit comme une manucure classique, avec la pose de plusieurs couches de vernis de couleur, toujours en gel. Si vous optez pour du nail art, l’esthéticienne finit par protéger le motif avec une dernière couche de top coat.

    Bon à savoir : une extension d’ongles dure minimum une heure. « Mieux vaut ne pas presser les choses. Selon la forme et la longueur désirée, la pose de faux ongles en gel peut durer jusqu’à deux heures, voire plus si on rajoute à ça une séance de nail art. » nous dit Edwards.

    Comment enlever le gel sur les ongles ?

    Lorsqu’ils sont bien appliqués, les extensions d’ongles en gel peuvent être portées jusqu’à 2 à 4 semaines, selon votre capacité à tolérer les repousses. La méthode utilisée pour les retirer va être cruciale pour la santé de vos ongles. « N’essayez pas de retirer vos ongles seul·e à la maison. » Ce n’est pas parce qu’ils sont en gel que ceux-ci peuvent être simplement dissous dans du dissolvant. « Le gel solide peut être extrêmement résistant et ne s’enlève pas avec un simple dissolvant à l’acétone. Pour retirer un ongle en gel, il faut carrément casser la capsule avec un outil adapté. » prévient Edwards. « Près de 90% des ongles en gel solide nécessitent d’être enlevés à la polisseuse-lustreuse avant d’être plongés dans de l’acétone puis limés. »

    Edwards recommande de laisser l’ongle repousser de quelques millimètres avant de retirer la capsule. « Je conseille toujours d’éviter de retirer ses faux ongles trop rapidement. Sachant que les ongles sont un peu abîmés durant le processus, mieux vaut espacer au maximum. Si vous ne supportez pas les repousses, prenez rendez-vous pour une retouche. »

    Comme pour les ongles en acrylique, retoucher un ongle en gel nécessite de retirer le vernis avec une polisseuse, avant de ré-appliquer le vernis en gel sur toute la surface de l’ongle.

    Est-ce que c’est sûr pour mes ongles ?

    C’est la question qui revient le plus souvent. Edwards explique que toute pose de faux ongles implique des risques, que ce soit au moment de la pose ou de les retirer. « Dès qu’on pose quelque chose sur l’ongle, on le rend plus fragile. » Comme pour n’importe quel traitement esthétique, le choix du professionnel joue un rôle crucial. Enfin, suivez les conseils de votre esthéticienne et sachez faire des pauses de temps à autre pour laisser vos ongles « respirer ».

    Like what you see? How about some more R29 goodness, right here?

    Comment retrouver de beaux pieds cet été

    Vernis : le top des couleurs pour la saison

    Seaglass Nails: la tendance nail art de l'automne


    0 0

    De nos grand-mères aux it-girls parisiennes, le foulard de soie est l’accessoire versatile par excellence.

    Dans les années 50, il évoquait le Hollywood glamour (on pense Marilyn Monroe et ses lunettes papillons descendant l’avenue en décapotable), puis il est devenu, dans les 90s et 00s, l’accessoire indispensable pour compléter son look, noué autour du coup ou en bandana faisant office de top.

    Pour notre plus grand plaisir, ce bout de tissus est la dernière micro-tendance printemps-été 2019. Chez Alexa Chung, on pouvait voir des foulards portés en top bandeau ou noués autour du cou des mannequins, alors que chez Burberry, Riccardo Tisci a intégré la soie imprimée au trench classique.

    Dans le commerce, ce sont Topshop et Zara qui mènent la danse avec de superbes interprétations de cette tendance. La meilleure des options reste de faire les fonds d’armoire de votre grand-mère pour dénicher de vraies pièces vintages.

    Nous avons rassemblé pour vous sept façons de porter le carré de soie et on vous explique enfin comment nouer un foulard.

    Le ras-de-cou



    Hihaa cowboy ! Après avoir aperçu cette fashionista avec son foulard durant la fashion week de Londres, on a développé une obsession du foulard noué ras le cou. Un style impeccable et une superbe façon de se parer contre le froid en mi-saison, cet accessoire vient compléter votre look tout en vous protégeant d'un mauvais rhume. Check et check.Photo: Kirstin Sinclair/Getty Images

    Noué sur le sac à main



    Vous êtes un peu lassée de votre fidèle sac à main que vous trainez partout, du bureau au resto ? Il suffit d’y nouer un foulard pour lui apporter un coup de frais – mention spéciale pour le mix-match des imprimés et des couleurs de cette jeune fille.Photo: Claudio Lavenia/Getty Images

    En ceinture



    Porter son foulard de soie en guise de ceinture, permet d’apporter un peu de peps aux teintes neutres, en jouant avec des imprimés à foison.
    Noué à l’arrière

    Vous l’avez probablement déjà vu sur votre grand-mère, mais en 2019, on le remet à l’ordre du jour en le portant avec un trench à la coupe impeccable et des mules, un exercice de style réussi pour cette jeune fille.Photo: Edward Berthelot/Getty Images

    Le Headband



    Faites ressortir le Jimi Hendrix en vous en nouant un foulard autour de votre tête. Mention spéciale pour l'imprimé peau de serpent.Photo: Edward Berthelot/Getty Images

    La queue-de-cheval foulard



    Après le chouchou et les barrette 90s, c'est au tour du foulard de soie noué autour d’une queue-de-cheval de faire son grand retour (pratique quand on a pas eu le temps de se faire un shampoing)Photo: Christian Vierig/Getty Images

    Le foulard Girl Scout



    Qui aurait pensé que l’écharpe Scout pourrait devenir un must-have ? Comme Jeanette Madsen, enroulez la nonchalamment autour du cou. Effet cool garanti.Photo: Edward Berthelot/Getty Images

    Like what you see? How about some more R29 goodness, right here?


    0 0

    Être Britannique d’origine pakistanaise dans une famille musulmane n’est pas de tout repos. De nombreux membres de ma famille habitent ici et ils sont tous très traditionalistes — à la maison, c’est la religion qui donnait le rythme, ce qui ne laissait pas beaucoup de place pour le reste. Avant même de prononcer mon premier mot, j’avais déjà une identité plurielle. Mais la mention « d’origine » me rappelle toujours que je ne suis pas entièrement Britannique. La religion est un autre facteur déterminant. Alors que je commençais à me faire une meilleure idée de mon identité, on a commencé à me demander pourquoi va mère portait le voile et si mon mariage serait arrangé.

    Je n’étais pas assez Pakistanaise pour mes amis Pakistanais, pas assez musulmane pour mes amis musulmans et pas assez Britannique pour mes amis Anglais.

    Dès que j’ai été assez grande pour le réaliser, je me suis vite rendue compte que je n’étais pas assez Pakistanaise pour mes amis Pakistanais, pas assez musulmane pour mes amis musulmans et pas assez Britannique pour mes amis Anglais. C’est assurément isolant, mais après tout, mon identité est une réflexion des sacrifices faits par ma famille. Mes grands-parents sont des immigrés du Pakistan, ma mère est fière d’être Pakistanaise et Britannique de première génération et je suis une musulmane bisexuelle de deuxième génération : oui, ça existe !

    Alors que je n’étais qu’une jeune fille, je remarquais déjà qu’on était un peu plus strict avec moi qu’avec mon grand-frère. Bien que ma famille n’adhère pas à l’idéologie dépassée qui voudrait que les femmes soient inférieures aux hommes et qui impose une limite à ce qu’elles pourraient entreprendre, leur libéralisme a parfois des limites. En raison des normes culturelles et sociétales, le quotidien n’était jamais mixte. Les cours à la mosquée étaient séparés entre filles et garçons, et c’était souvent aussi le cas pour les groupes sociaux. J’ai même assisté à des mariages où les hommes et les femmes étaient placés dans des pièces séparées. Ce lien incohérent entre le conditionnement culturel et hétéronormatif n’a fait que biaiser un peu plus ma perspective sur les relations. Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi l’école était mixte, alors que les évènements culturels et religieux ne l’étaient jamais. Ce sont ces normes caractérisées qui soulignaient les difficultés de cohabitation des cultures occidentales et traditionnelles, ce qui se reflétait probablement sur ma propre identité. C’est donc naturellement que j’ai grandi en me sentant plus à l’aise et en sécurité autour des filles. Dès l’âge de 8 ans, je me souviens passer toutes mes récréations avec la même fille, jusqu’à son départ pour le lycée. Il m’arrive encore de penser à elle.

    C’est à l’âge de 11 ans que j’ai eu mon premier béguin pour une fille.

    Mais c’est à l’âge de 11 ans que j’ai eu mon premier béguin pour une fille. Le premier béguin est un moment d’une grande importance, mais c’est encore plus marquant lorsqu’il s’agit d’une fille. J’étais en 5e lorsque c’est arrivé et cela a été terrifiant pour moi. Tout à coup, j’étais emplie de ce sentiment d’excitation merveilleux mêlé à un sentiment d’horreur pur et simple. J’étais à la fois complètement émerveillée par cette fille et complètement dégoutée par moi-même. Elle différait en tout point des filles que je côtoyais habituellement. Pour commencer, elle n’était pas Pakistanaise. Pour beaucoup, cela aurait suffi à rester sur ses gardes, mais j’étais simplement intriguée par sa différence. Nous sommes finalement devenues amies et j’étais sous le charme de son côté artiste, de son esprit ouvert et de son joli sourire. Je sais, c’est terriblement cliché. Ce sentiment innocent s’est rapidement transformé en une émotion toxique qui s’est ancrée dans mon inconscient. Ce moment de grand bonheur s’est transformé en un rappel craintif de ce nouveau secret. Toute mon éducation culturelle et religieuse est remontée à la surface et j’ai été submergée par des sentiments de culpabilité, de colère et de haine envers moi-même. Je n’avais tout simplement pas le droit de ressentir ces émotions, même si j’en mourrais d’envie. Je me disais qu’une femme bisexuelle n’avait pas sa place en islam. J’ai évidemment préféré éviter cette jeune fille. C’était la seule chose à faire.

    Depuis ce jour, ma sexualité a toujours été un secret bien gardé. On peut se demander pourquoi je n’ai pas simplement fait comme bon me semblait, mais dans une communauté où tout le monde se connait, il est difficile de ne pas se faire remarquer. Et en toute honnêteté ? C’était trop risqué et le risque de se faire prendre était bien supérieur aux bénéfices que j’en aurais retirés sur le plan personnel.

    Comme on peut l’imaginer, garder un tel secret à un prix. Ma santé mentale s’est détériorée au fil des années. Je me sentais plus isolée que jamais. Dans l’incapacité d’exprimer mes émotions, des mois durant j’ai eu du mal à m’alimenter, je suis tombée dans une dépression et j’ai même souvent pensé au suicide. Cette spirale destructrice a continué jusqu’à ce que je pose un jour une question sur l’homosexualité à ma mère « Comment je fais si j’aime les filles ? Comment trouver ma place ? » J’étais alors une jeune adolescente et je m’attendais à recevoir une réponse honnête. Pour la première fois, ma mère et moi avons tenté de communiquer sur un sujet qui était tabou chez nous. C’était la première fois que je tentais d’avouer ce que je ressentais. J’ai carrément avoué à ma mère avoir des sentiments pour une fille et bien entendu, elle a essayé de normaliser la chose en réduisant mes sentiments à une simple amitié puis, elle a ajouté qu’on savait reconnaitre l’attirance pour le même sexe « et que ce n’était probablement rien d’important. » C’est à ce moment-là que j’ai réalisé qu’il était inutile de chercher du réconfort auprès de mes parents. Ils avaient déjà du mal à comprendre mes problèmes de santé mentale, alors ne parlons pas de ma sexualité. Ma mère est peut-être une Britannique de première génération, mais il lui était impossible de réaliser que ma dépression était bien plus qu’un simple coup de blues – c’est un problème qui continue de me hanter. Elle refusait de reconnaitre mes sentiments au nom de l’honneur, de la culture et de la religion. Elle refusait de m’accepter pour qui j’étais.

    Cela me brisait le cœur de voir que ma famille ne remarquait pas que je m’effondrais ; mais il est vrai que j’ai passé toute ma vie à cacher mes secrets, alors comment leur en vouloir ?

    Cette incapacité à établir une connexion avec qui que ce soit au sujet de mes difficultés a hissé un mur entre moi et ma famille. Ce n’est pas qu’ils ne pouvaient pas comprendre, ils refusaient simplement de le faire. Cela me brisait le cœur de voir que ma famille ne remarquait pas que je m’effondrais ; mais il est vrai que j’ai passé toute ma vie à cacher mes secrets, alors comment leur en vouloir ? La fin de mon adolescence a été la période la plus difficile de ma vie. Entre ma sexualité et ma santé mentale, j’avais l’impression d’être tiraillée de toute part, mais certains moments laissaient entrevoir des jours meilleurs. J’ai avoué à mon meilleur ami mon homosexualité et il m’a dit que lui aussi l’était. Nous trouvions refuge l’un dans l’autre et c’était la première fois que je me sentais en paix au milieu de toute cette douleur. Après cela, je n’ai plus eu l’impression de porter le poids du monde sur mes épaules. Il était plus facile d’être honnête avec moi-même et avec les autres. J’en ai parlé à mon amie la plus proche et je me souviens qu’elle m’a gardé dans ses bras aussi longtemps que je l’ai laissée. Je recevais enfin l’acception tant souhaitée. Doucement, j’avais l’impression que les choses se mettaient en place.

    C’était un peu la version gay de Docteur Jekyll et Mister Hyde, mais c’était ma façon de m’en sortir.

    Je vis encore dans le placard, mais maintenant que j’ai vingt ans, j’ai l’impression d’être exactement là où je dois être. Je ne me sens plus coupable de ne pas adhérer à l’archétype indo-pakistanais, mais j’essaye d’être aussi diplomatique que possible lorsque j’aborde mon identité. Mon entrée à l’université a constitué un réel tournant. Bien que l’université que j’ai choisie se trouve dans ma ville d’origine, le campus me donnait l’impression de me trouver à des années-lumières de chez moi. Ce n’était pourtant rien de dramatique, mais cela a été très libérateur pour moi. Je vivais chez moi, mais aller à l’université m’a permis de jongler plus facilement entre mes deux identités. C’était un peu la version gay de Docteur Jekyll et Mister Hyde, mais c’est comme ça que je m’en suis sortie. Je me suis fait des amis qui acceptaient mon identité, j’ai suivi une thérapie pour me vider l’esprit et j’ai obtenu mon diplôme en ayant une meilleure idée de qui j’étais.

    Cela fait maintenant quelques mois que j’ai terminé mes études. Je cherche toujours à découvrir qui je suis, mais ça va mieux. Je sais que cela peut paraitre cliché, mais c’est vrai. On parvient à trouver des moments de clarté qui donnent l’impression d’avoir été écrit juste pour nous.

    Pour moi, ça a été de regarder The Miseducation of Cameron Post ou Love, Simon avec mes amis, ou encore quand mon moniteur de conduite m’a conseillé de voir Joue-la comme Beckham un million de fois avant que je lui avoue mon homosexualité.

    C’est en acquérant plus de confiance que j’ai appris à y faire face. La semaine dernière, j’ai parlé de mes problèmes de santé mentale et de ma sexualité à deux de mes frères et sœurs et ils ont été très encourageants. C’est même eux qui m’ont poussée à écrire cet article. Le carrefour entre culture, religion et ethnicité peut être difficile à naviguer, mais bientôt vous vous y sentirez comme chez vous. Si j’ai appris une chose, c’est qu’on ne peut pas attendre des autres de nous accepter tant que l’on ne s’accepte pas soi-même – vous pouvez y arriver, laissez-vous une chance !

    Si vous avez des envies suicidaires, contactez Info suicide, service anonyme et gratuit. Vous vous posez des questions ou avez besoin de conseil, contactez la ligne Azur au 0810 20 30 40 (prix d’un appel local)

    Like what you see? How about some more R29 goodness, right here?

    Inégalités des LGBTQ face aux services de santé

    Guide complet des drapeaux Gay/LGBTQ+

    L’ancien langage secret de la communauté LGBTQ+


    0 0

    On retrouve le concombre tout en haut de la liste des panacées, aux côtés du vinaigre de cidre et du jus de céleri.

    Qu’il s’agisse de placer des tranches sur ses yeux pour réduire les inflammations ou encore d’insérer une tranche de concombre dans son vagin pour le « nettoyer » (on vous le dit tout de suite, ça ne marche pas), les recommendations douteuses vont bon train.

    Le concombre est l’ingrédient principal de la fameuse « eau détox » de Kourtney Kardashian, qui, ainsi que d’autres gourous bien-être, avancent qu’elle permet de vous hydrater tout en « détoxifiant » votre corps. (Spoiler : ce n’est pas le cas.)

    Ceci dit, toute personne ayant déjà goûté à l’eau de concombre au spa ou lors d’un BBQ peut attester de son goût délicieux et rafraichissant. Si l’on prend en considération la texture du légume et sa contenance en eau, on comprend pourquoi certains auraient envie de l’intégrer à une boisson. Mais est-ce qu’il suffit réellement d’ajouter du concombre à de l’H2O pour nettoyer sa peau et remédier à tous ses problèmes ? On ne pense pas, non.

    Pour commencer, le concombre est composé à plus de 95 % d’eau. Alors bien que cela en fasse un légume ultra-hydratant, cela ne laisse pas énormément de place pour les nutriments. Le concombre comprend quantité de nutriments, comme de la vitamine K (qui aide avec les processus corporels importants comme la coagulation du sang) et du potassium (un électrolyte qui aide à garder le liquide à l’intérieur de vos cellules). Mais on ne trouve dans l’eau infusée au concombre qu’une quantité infime de ces nutriments et vitamines, explique Malina Malkani, nutritionniste et porte-parole de l’Academy of Nutrition and Dietetics et créatrice de Wholitarian Lifestyle.

    Lorsque vous buvez de l’eau de concombre plutôt que de le manger, vous perdez de nombreux nutriments du produit, comme les fibres solubles et insolubles, explique Malkani. Ceci s’applique également à toutes sortes de jus pressés. Moi, les fruits et légumes, « je préfère les manger plutôt que de les transformer en jus ou de boire leur essence, » a-t-elle expliqué.

    Et pour ce qui est de l’aspect détoxifiant pour le corps de l’eau de concombre ? C’est une énorme exagération. « Le fait même que nous ayons besoin de produits détoxifiants est faux, » explique Malkani. « Notre corps est parfaitement équipé pour se débarrasser des toxines par ses propres moyens. » Comme nous l’avons déjà expliqué, tout aliment, régime, jus ou eau qui prétend agir comme détoxifiant n’a absolument aucun effet, et fait même plus de mal que de bien.

    Le seul bienfait que Malkani concède à l’eau de concombre : c’est tellement bon que cela vous encourage à vous hydrater. « Tout ce qui incite à boire plus d’eau, et qui remplace les boissons sucrées est une bonne chose, » dit-elle. Alors si vous avez le temps de couper un concombre en tranches pour l’ajouter à votre eau, foncez. Mais si ce n’est pas le cas, de l’eau plate suffit entièrement.

    Like what you see? How about some more R29 goodness, right here?

    Charbon actif & gueule de bois

    Peut-on boire de l'eau gazeuse tout l'été ?

    J'ai arrêté l'alcool - ma peau me remercie


    0 0

    L’an dernier, la tendance « Jelly Nails » déferlait sur nos flux Instagram… et sur nos ongles. On met ça sur le compte de la vague de nostalgie des années 90 qui semble ne plus nous quitter — la finition translucide aux couleurs acidulées, c’est en quelque sorte l’équivalent des dragibus ou des tubes de gloss acidulés de notre jeunesse — ou peut-être est-ce dû à la publication Instagram de Kylie Jenner et de ses ongles acryliques roses translucides, aimée par pas moins de 4 millions de personnes. Quelle que soit l’origine de cette lubie, les « Jelly nails » avaient la cote en 2018.

    Après avoir atteint l’espérance de vie typique d’une tendance Instagram, le buzz autour du « jelly nail » s’est doucement estompé. Mais c’était pour mieux renaitre de ses cendres, et cette fois-ci, la tendance s’est glissée dans sa robe automnale, avec un fini mat et un nouveau nom : les « Seaglass nails », ou ongles verre poli.

    La nouvelle tendance nous vient de la pro du nail art, Jessica Washick. Elle nous raconte que le look est entièrement inspiré des « Jelly nails » de l’été dernier. « Je me suis souvenue à quel point les « Jelly nails » étaient fun, et l’engouement qu’ils avaient déclenchés », nous dit Washick. « Je me suis demandé comment faire passer cette tendance à l’hiver et j’ai tout de suite visualisé le verre poli. »

    Essentiellement, la base des ongles « verre poli » est la mêmes que celles des « Jelly nails », sauf que pour ceux-ci, la finition est mate. « Pour obtenir une opacité claire, vous combinerez votre vernis à ongles coloré avec une couche de finition transparente pour lui donner une finition plus visqueuse », explique Washick. « Appliquer ensuite mélange de vernis sur vos ongles et laisser sécher — c’est le même principe que pour la base des « Jelly nails » — puis appliquer la couche de finition transparente toute seule, suivie d’une couche de finition matte. Les deux couches de finition superposées sur la base de gelée permettent de diffuser la couleur, de faire ressortir les nuances blanches et enfin, de rendre la finition encore plus givrée. »

    Pour la manucure « Seaglass » turquoise de Washick, elle a utilisé trois vernis : She Drives Me Crazy de Deborah Lippmann, combinée avec une couche de finition transparente de Nails Inc. et avec une couche de vernis de protection effet mat de OPI. Elle nous avoue que nous verrons probablement le look s’améliorer et se décliner dans de nombreuses couleurs. « J’adore ce look dans une teinte citron vert ou un bleu royal », confie Washick. « Je pense que c’est un nouveau regard sur les ongles mats qui pourrait déclencher une tendance virale pour l’automne et l’hiver. » Après avoir vu l’ampleur qu’a pris la tendance des jelly nails l’année dernière, nous sommes prêts à parier que oui ! 

    Chez Refinery29, nous nous donnons pour mission de vous aider à naviguer le monde qui vous entoure. Toutes nos sélections sont réalisées de manière indépendante par notre équipe de rédacteurs. Il est possible que Refinery29 perçoive une commission si vous achetez un article que nous mettons en lien sur notre site

    Like what you see? How about some more R29 goodness, right here?

    Qu'est-ce que les ongles en gel ?

    L'ongle tortoise est la tendance nail de l'automne

    Un mariage ? Voici 12 idées de manucures chics


    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!